Matteo Lewis Keller, sorcier interné
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Lewis Keller, sorcier interné   
Mer 12 Juil - 1:26

Matteo Lewis Keller
Sam Witwer
 
Âge & DoB — 30 ans | 03/01/1987 Surnom(s) — Matt Orientation sexuelle — Homosexuel Statut social — gagne correctement sa vie Statut amoureux — Veuf   Origines ethniques — Américain Activité — psychologue


 
Description

Caractère

Matteo était quelqu'un d'ouvert aux autres, très social ayant le contact très sympathique.Il aimait aider les autres et se faire beaucoup d'ami. Il a toujours été quelqu'un avec beaucoup d'empathie ce qui l'a orienté vers son travail actuel. Il était à l'écoute des autres et arrivait toujours à résoudre leur problème. Si cette description est au passé c'est que Matteo a changé du tout au tout lors de la mort de son mari. Après avoir découvert l'existence du surnaturel, ayant causé la perte de son être cher, il s'est renfermé sur lui même, s'est plongé dans la magie et s'est laissé perdre dans cette discipline qui le dépassait. On pourrait actuellement dire que son esprit est embrumé entre la personne qu'il était avant et la personne qu'il est maintenant... ou peut être est ce juste à cause des cachets que les médecins lui font prendre pour traiter sa soi-disante folie ?Dans cette période sombre de sa vie on pourrait dire que son caractère est au mieux lunatique, au pire bipolaire, ce qui est vraiment un comble pour un psychologue.

Détails physiques

Matteo est un brun ténébreux, il est grand, les cheveux coupés courts et plutôt musclé. Quand il était plus jeune il subissait les railleries de ses camarades car il n'a pas toujours été le beau jeune homme qu'il est maintenant ; au début de sa vie d'adulte il a décider de changer du tout au tout en faisant plus de sport et en rejetant son petit côté geek boutonneux qu'il avait pût être par le passé. Le seul trait physique qu'il a gardé de son passé est son teint plutôt pâle, rien à voir avec tout les vampires qui trainent en ville, il n'a tout simplement pas une peau bronzée. Pour ce qui est de ses habitudes vestimentaires, Matteo n'aime pas créer une distance entre lui et ses patients il adopte toujours, dans sa vie professionnelle et personnelle, un look très casual, jean/t-shirt, converses noire et blanche, blouson en jean avec parfois quelque variante avec un blouson en cuir.


 
Anecdotes

01 Je suis fumeur et affectionne tout particulièrement mon zippo qui m'a été offert par mon mec. Même si les gens me prennent pour un fou je ne le suit pas.Ce n'est pas moi qui le dit c'est Billy le mec dans ma tête il me dit toujours "t'inquiètes pas tu n'es pas fou" Je ferais toujours passer les personnes qui me sont chères en premier Je ne peux pas commencer ma journée sans une clope et un café Je ne sais pas encore si la magie a été bénéfique dans ma vie ou m'a causé plus de problèmes qu'elle n'en a résolu J'ai un chat qui s'appelle Simba,
c'est plus un chien qu'un chat au niveau de son caractère. Quand j'étais plus jeune j'étais un vrai geek, ma vie ne se résumais que par les jeux videos J'ai déjà fait 2-3 trucs illégaux dans ma vie... comme tout le monde non ? La psychologie inversée, j'ai testé ça ne fonctionne pas sur tout le monde Si je pouvais vous raconter toutes les histoires des patients qui sont passés par mon cabinet il y aurait de quoi écrire des comédies, des tragédies et des romans chiants et interminables Cette histoire de raconter des anecdotes sur ma vie commence à être très longue. Sérieusement qui s'est dit que j'avais 20 faits intéressants à raconter sur ma vie ? Mon mec s'appelait Jack, sa mort m'a dévasté J'avoue avoir été très con et pas très discret, m'être fait beaucoup trop remarqué ce qui m'a fait terminé en hôpital psychiatrique Les combinaisons sans manches en asile c'est vraiment pas tendance mais on s'amuse bien à rebondir sur les murs capitonnés Je suis très matérialiste et accorde beaucoup d'importances à des objets dont le commun des mortels n'y verrait que des babioles Je ne suis pas fou c'est juste la vengeance qui me motive à avancer dans la vie Cette ville est peuplé de monstres en tout genre tout droit sorti des enfers mais c'est quand même moi qu'on a fini par interner Des fois je me dis que la vengeance ne m'apportera rien et qu'il faudrait que je refasse ma vie... peut être avec un nouvel homme ? Depuis que je suis dans cet hôpital psychiatrique je ne sais plus tellement si je suis dans la réalité ou si j'ai sombré dans une réalité alternative


 
Avis du personnage quant au surnaturel

Jusqu'à la mort de son partenaire, Matteo ne faisait pas gaffe à toutes les choses paranormales qui se passaient dans cette ville et même si les patients qu'il recevait lui faisait part de certaines choses étranges qui se passaient en ville, Matteo mettait toujours ça sur le fait que ces personnes étaient troublés psychologiquement et qu'elles imaginaient surement des choses ou essayaient de s'inventer une vie plus palpitante.
Mais maintenant Matteo a compris que ce n'était pas que des conneries et qu'il se passait réellement des choses étranges en ville. Matteo s'est plongé dans les livres occultes pour en apprendre plus sur l'histoire de la ville, son lien avec les démons et autres créatures, Matteo a même mis les pieds dans la magie jusqu'à ce que la magie se retourne contre lui.


Compétences du personnage

Répartis 5 niveaux entre les trois premières compétences. (cf. Système de Jeu)
Niveau magique : 3/10
Niveau de Force : 1/10
Points de Vie : 1/10 : 50

Connaissances surnaturelles : 30/100
Alignement : 5/10
Autre : Je ne sais pas trop comment fonctionne les histoires de dons mais je me demandais si il était possible d'avoir l'empathie, ce serait un don dont il n'a pas forcément conscience, qu'il assimilerait plutôt au fait qu'il est un caractère très social avec les gens et sans savoir réellement qu'il possède ce don ce serait cela qui l'aurait poussé dans sa carrière de psychologue et se rendrait compte petit à petit que cela va au delà de simplement comprendre les gens, qu'il arrive vraiment à ressentir leurs émotions


 
PSEUDO
"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" - Nietzsche
Âge — 25
Sexe — M
Comment as-tu atterri ici ? J'ai mis quelques mois à me décider mais j'ai décider de suivre Skylar Wheeler sur ce forum car elle nous l'avait conseillé en quittant un ancien forum, du coup j'espère qu'elle est toujours là ce serait ballot sinon ><"
Plat(s) préféré(s) — spaghetti
Livre(s) préféré(s) —Harry Potter
Musique(s) préférée(s) — Enjoy the silence  
Des questions ? — Non
Des remarques / Suggestions ? Disons qu'à 3h du matin, les couleurs du site on détruit ma rétine mais je vous aime quand même cheer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Matteo Lewis Keller, sorcier interné   
Mer 12 Juil - 1:27

Histoire
QUOTE

Toutes les histoire commencent généralement par des enfants heureux dans une famille heureuse vivant une parfaite petite vie sans embrouilles... Et bien c'était le cas pour moi mais hélas comme toutes les histoires qui commencent bien, les nuages sombres arrivent toujours très rapidement.
Je suis né en Amérique dans le Maine, autant vous dire que si ma vie était heureuse jusqu'à là elle était tout de même très ennuyante, le Maine c'est quand même pas la joie. J'ai vécu une enfance correcte même si je n'était pas dans les canons de beauté quand j'étais jeune ce qui me valait les railleries de mes camarades mais au delà de ça j'ai toujours eut le feeling pour me faire des amis. Je ne savait pas comment mais j'avais les bonnes intuitions pour savoir qui allait être un ami sur lequel je pouvais compter et qui était le faux ami qui allait me faire une crasse à la première occasion venue.
Après le lycée, je me suis orienté vers des études de psychologie. En fait c'était presque une évidence pour moi, j'avais une capacité d'écoute énorme, une volonté d'aider les gens qui étaient dans le mal et surtout j'avais la capacité de me mettre à la place des gens qui me parlait pour mieux essayer de les comprendre et les aider, pour moi la psychologie était une évidence.

Lors de mes études j'ai rencontré un homme, c'était un étudiant qui venait de Nouvelle-Zélande et qui venait passer quelques années en Amérique, le temps de ces études. A l'époque je ne me posais pas des masses de questions sur ma sexualité et même si j'avais expérimenté avec des femmes et des hommes je ne m'était pas clairement défini. On pourrait peut être dire que je suis pansexuel, j'aime tout le monde et ce n'est pas forcément le sexe de la personne qui m'intéresse mais plutôt sa personnalité.
Tout ça pour en revenir à notre étudiant de Nouvelle Zélande, il n'a pas fallu longtemps pour qu'il se passe un rapprochement. Lui, avait totalement flashé sur moi et par une force mystique je me suis senti directement attiré pas lui moi aussi. Nous sommes sorti ensemble et bien plus encore pour au final étaler cette relation sur plusieurs années.

A la fin de nos études il me proposa de rentrer avec lui en Nouvelle-Zélande, il habitait dans une ville très charmante qui s'appelait Wae Wacky. Au premier abord cette ville avait l'être d'être un petit coin de paradis et la vie continua tranquillement. J'avais ouvert un cabinet de psychologie, j'étais associé avec Jack, mon partenaire, nous étions mariés et tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Mais peu à peu il commençait à se passer des choses étranges dans cette ville, des patients qui me racontait des choses surnaturelles, des rencontres avec des monstres. Je ne voulait pas leur montrer que je ne les prenais pas au sérieux et attendait qu'ils soient partis pour commencer à rigoler mais tout ça me passait au dessus de la tête, quelque chose me préoccupait un peu plus : Jack n'avait pas l'air dans son assiette, chaque soir il revenait plus épuisé qu'il ne l'était la veille et je m'inquiétait vachement pour lui.

Jusqu'à ce qu'un jour je rentre plus tôt de mon travail pour découvrir Jack avec un autre homme. J'ai d'abord cru qu'il me trompait et j'étais prêt a péter un câble mais je me rendis compte que l'homme qui était avec Jack n'était pas normal il y avait quelque chose de bizarre en lui. J'appris plus tard que c'était un incube qui avait utilisé ses pouvoirs de séductions pour séduire mon homme et lui voler son énergie sexuelle, mais au delà de son énergie sexuelle, l'incube avait fini par aussi lui voler son énergie vitale et mon homme était bel et bien mort.

Cette mort m'a ravagé et je n'étais plus le même après ce choc dans ma vie. Je me suis renfermé sur moi-même, ne voulant plus voir personne. Petit à petit grandissait en moi un désir de vengeance contre l'incube qui avait tué Jack mais aussi un désir de justice me faisant réfléchir à tout ce que mes patients m'avaient dit sur les monstres et le surnaturel de cette ville.

Je me suis donc renseigné sur tout ce que je pouvais savoir sur l'histoire de cette ville, sur ces liens avec le surnaturels et l'occulte. Mais j'aurais dû être plus discret, en faisant des recherches autour de moi j'ai orienté les regards sur moi et cela ne plaisait pas à tout le monde, certains voulaient que ces histoires surnaturelles restent secrètes.

Je ne me suis pas fait chopé toute de suite et j'ai eu le temps de trouver quelques livres bien caché pour m'initier à la magie. J'ai vite compris que cela n'avait rien à voir avec Harry Potter, pas besoin d'avoir l'illumination divine de " tu es sorcier Harry ! ", ni même de baguette magique, n'importe quel humain peut devenir sorcier avec les bons livres et les bons ingrédients.
J'ai donc commencé par la magie élémentaire ou naturelle, qui est l'une des magie la plus facile à apprendre contrairement à la magie rouge ou la magie blanche, en ne parlant bien sûr pas de la magie noire dans laquelle je n'avais pas envie de m'aventurer, j'avais vu trop de séries et trop de films ou la magie noire finissait par détruire le sorcier de l'intérieur.

Au final la magie naturelle c'était bien joli mais ça ne m'aiderait jamais à vaincre les forces du mal dont je voulais me venger. Peut être que le deuil faisait que mon désir de vengeance grandissait de jour en jour que je sombrait du côté obscur mais j'ai commencé à me renseigner sur d'autres types de magie. Je sentais que mon don naturel que j'avais avec les gens était en train de m'échapper car mon coeur était ampli de haine et n'avait plus assez de place sur l'empathie. La magie rouge m'aider à me recentrer sur l'homme que j'étais avant mais ce n'était qu'un leurre que je me donnais à moi même, je ne pouvais pas juste avec la magie changer le moi que j'étais devenu, cela ne faisait que le cacher pour laisser une façade de mon moi passé aux yeux des gens.

Dans ce désir d'être toujours plus puissant, un désir que je ne connaissait pas et qui me rongeait de l'intérieur j'ai décidé de faire de plus amples recherches sur comment localiser et détruire un démon. C'est là que je fis la rencontre d'une mystérieuse personne qui me donna un livre de magie et me conseilla d'utiliser certains sorts pour localiser mon ennemi.
J'étais naïf et ampli de désir de vengeance et je me suis lancé tête baissé dans un sort qui allait me détruire. Croyant que c'était un sort pour localiser mes ennemis je me lança dans le rituel magique sans comprendre que cette magie était beaucoup trop forte par rapport à mon niveau. Ce sort commença a absorber beaucoup trop de mon énergie et je finis par tomber dans les pommes.

A mon réveil, j'étais enfermé dans une cellule capitonnée dans un asile psychiatrique. Je compris bien plus tard que cette mystérieuse personne qui m'avait donné ce livre de magie faisait partie de ces gens qui ne voulait pas que le surnaturel s'ébruite à Whae Wacky et c'est comme ça qu'on faisait taire les personnes indésirables ici.

J'avais beau dire que je n'étais pas fou, c'est évidemment tout ce que les fous disent dans ce genre d'endroit, je ne pouvais pas tenter de m'évader, aucune formule, aucun rituel ne me venait en tête et puis je n'avais pas grand chose sous la main pour jouer les Houdini. D'ailleurs vous ai-je déjà dit que les combinaisons d'asiles sans manche c'est vraiment pas tendances ?
Plus les jours passaient et plus je confondais la réalité et le rêve, je ne savais plus ou j'étais et les cachets que l'on me donnait sans cesses ne faisait que m'affaiblir et me zombifier pour que je ne puisse plus gueuler ou tenter de m'évader.

Voilà où commence réellement mon histoire, une future évasion, une future vie discrète mais efficace pour retrouver ce démon et le tuer... et peut être à l'occasion rétablir un peu d'ordre à Whae Wacky
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Matteo Lewis Keller, sorcier interné   
Hier à 23:20

Bienvenue à toi en ces terres inhospitalière de Nouvelle-Zélande ^^

Désolé pour le retard panne d'internet depuis deux/trois semaines !!!

_________________
La cólera lo es a vez más ciegos, más violentos y más viles de los consejeros
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Matteo Lewis Keller, sorcier interné   
Aujourd'hui à 2:08

Bienvenue Matteo !

_________________
 
Swim straight ahead, swim straight ahead, 
swim straight ahead, before you, before you! 
What do we do ? We are swimming ! 
Are swimming ! I love swimming !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» Casque du Roi sorcier
» Roi sorcier plu puissant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whae Wacky ::  :: Les registres-