03. Surnaturel | Magie, choses bizarres et paillettes
avatar
Le Maire ❀ PNJ
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur http://whaewacky.forumactif.org
03. Surnaturel | Magie, choses bizarres et paillettes   
Sam 5 Nov - 18:46

La magie
Wingardiuuuuum Leviooosa. Pas Leviosaaaaa.

Par magie, je ne pense bien évidemment pas aux lapins blancs que l’on sort des chapeaux ou aux corneilles que l’on fait disparaître. Je parle de la vraie magie (et ne faîtes pas vos étonnés, bien sûr que ça existe), que l’on pourrait définir comme une science à part entière ayant au travers des siècles et des pratiques revêtue plusieurs manteaux.
Ici, nous parlerons plus particulièrement “des” magies. En effet, on peut distinguer trois types de magie, chacune possédant ses pratiques, ses risques et ses possibilités.


La magie Blanche
Saroumane ou Gandalf, telle est la question !

La magie blanche correspond à un ensemble de techniques, souvent ritualisées, permettant de produire des phénomènes destinés à influencer le destin, le comportement d'une personne et s’appuyant sur des sentiments purs et une volonté de faire le bien de façon désintéressée. Tout sentiment parasite et négatif entraîne un échec.
Dans la pratique, la magie blanche sert à créer une porte entre le Monde astral (le monde des esprits) et le Monde physique (le notre) le temps d’un rituel ou d’une incantation, conférant alors des pouvoirs particuliers à un objet ou créant un phénomène paranormal ayant pour but de rétablir la balance, de contrecarrer la noirceur du monde.
Celle-ci puise dans les divers objets, symboles et autres offrandes réunies pour le rituel afin de créer ce lien entre Astral et physique mais également dans l’énergie personnelle du/de la sorcier/e. Bien que non dangereux, pratiquer la magie blanche requière tout de même un don d’énergie plus ou moins conséquent pouvant aller jusqu’à provoquer un repos forcé de plusieurs jours.


La magie noire
Appelez-moi Karaba

La magie noire, quant à elle, a des motivations bien plus…. noires. Celle-ci donne accès à un monde bien plus vaste et bien plus puissant. Elle est motivée et nourrie par les sentiments négatifs comme la colère ou la vengeance. Elle se pratique de la même façon que la magie blanche, à ceci près qu’elle ouvre un passage vers les enfers et qu’elle donne accès à un pouvoir d’une puissance insoupçonnée. Ici, il n’est en aucun cas question de balance entre le bien et le mal mais de simplement servir des motivations personnelles et bien souvent néfastes, irraisonnées et belliqueuses.
La magie noire se repose également sur l’énergie personnelle du/de la sorcier/e en plus des offrandes génériques pour créer le lien entre enfers et Monde physique. Ses effets sur l’officiant(e) pouvant entraîner jusqu’à la mort, des maladies graves et handicapantes.


La magie naturelle
Cuicui les petits oiseaux et infusions à la menthe

Enfin, la magie naturelle est d’une tout autre nature. Celle-ci n’est ni bonne ni mauvaise et ne fait appel à aucun esprit, bienfaisant ou malfaisant. La magie naturelle, contrairement aux deux types de magie citées ci-dessus, ne repose en aucun cas sur l’énergie personnelle du/de la sorcier/e mais uniquement sur les flux de la nature, les flux terrestres. C’est la moins puissante des 3 mais aussi la moins addictive, ne reposant sur aucun accès à un quelconque pouvoir astral ou démoniaque.
Celle-ci se pratique en utilisant les diverses propriétés de la nature : plantes, minéraux, animaux, astronomie, magnétisme (...) mises au service de rituels servant à créer des amulettes, talismans, potions…
Celle-ci est également liée aux éléments, généralement un sorcier se sent plus proche d'un des éléments et arrive, parfois, après de nombreuses années de pratique, à le contrôler au moins partiellement.


La magie rouge
Tu sais que c'est pas raisonnable

Vous trouverez également souvent mention d’une “magie rouge” qui n’est pourtant pas une magie à part entière. Considérée comme une sous partie de la magie blanche, celle-ci est dans les faits plus un mélange des trois magies. Je fais bien référence ici à tout acte de magie lié au relationnel et à l’attirance (amour, amitié, sexe). Celle-ci emprunte à toute les magies : elle s’appuie généralement sur des sentiments violents, bons ou mauvais, égoïstes ou altruistes et puise à la fois dans les forces de la nature et celles du/de la sorcier/e afin de créer un talisman, une potion, un phénomène paranormal. Il arrive même que celle-ci fasse appel à un esprit du Monde Astral ou des enfers, selon le but recherché.



Les machins à savoir

Faire de la sorcellerie, c'est pas sorcier
T'inquiètes, toi aussi tu vas pouvoir faire voler des crayons

Je me doute qu’à présent, vous devez être tout foufou à l’idée de pratiquer de la magie et de devenir le sorcier le plus puissant du monde (Voldemort, sors de ce corps !!), cependant sachez qu’il y a quelques revers à la médaille.
Comme cité précédemment, pratiquer de la magie blanche ou noire interfère directement avec votre énergie personnelle et influe donc sur les flux énergétiques de votre corps. Plus vous pratiquerez un sort gourmand en énergie et plus vous puiserez dans vos propres réserves. Dans le cas de la magie blanche, cela vous clouera au lit avec des faiblesses et une bonne migraine pour tout au plus une semaine, dans les cas très lourds ; Alors que pour la magie noire cela peut aller jusqu’à la mort, la folie, des maladies graves et incurables voire la disparition d’une partie de vous (organe, membre, souvenirs, capacité à ressentir (…)
La magie blanche et la magie noire sont addictives. Celles-ci ouvrent des portes vers des puissances qui vous rendront extatiques lors des rituels et vous donneront envie d’en avoir toujours plus. Cela est plus fort dans le cas de la magie noire, mais une pratique excessive de la magie blanche mène généralement à celle-ci par envie d’en savoir plus et d’en ressentir plus.

En revanche, il faut savoir que la magie est accessible à tout le monde. Chacun peut, du jour au lendemain, décider d’apprendre à pratiquer la magie ; en revanche, prenez bien conscience du fait que c’est une science compliquée et très difficile d’accès. Il vous faudra d’abord pratiquer la magie naturelle, rater une bonne vingtaine de potions et talisman, vous entraîner à interagir avec les forces de la nature avant de ne serait-ce que penser à vous renseigner sur la magie blanche. Au final, c’est la magie rouge la plus accessible, étant celle se reposant sur les bases les plus simples, les moins codifiées, les plus instinctives.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie pratique au quotidien
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie du Rat Cornu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whae Wacky ::  :: La réserve historique :: Annexes-