sin ¬ echo of the past
avatar
Admin & Chargée Pub ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
sin ¬ echo of the past   
Jeu 25 Mai - 21:42

LETA "SIN" JÄRVINEN
TUPPENCE MIDDLETON
 
Âge & DoB — 25 ans | 08.01.1992 Surnom(s) — Sin Orientation sexuelle — bisexuelle Statut social — rien de bien reluisant, mais assez pour vivre correctement, pas besoin d'avantage Statut amoureux — célibataire, les histoires de coeurs sont beaucoup trop compliquées   Origines ethniques — le premier cri a été poussé sur les terres enneigées de la finlande, la vie a grandit là-bas, on peut parlé d'une première patrie Activité — Étudiante en art cinématographique, après avoir tenté la psychologie. Aimant à emmerdes à temps plein aussi


 
Description

Caractère

Ouverte d'esprit ‹ c'est certainement le premier adjectif qui me vient à l'esprit quand je dois parler de ma façon d'être. J'ai eu la chance d'avoir des parents qui m'ont appris à ouvrir les yeux sur le monde, de ne jamais me borner aux préjugés et je ne peux que les remercier pour ça. L'ouverture d'esprit et la tolérance sont des principes fondamentaux.
Lunatique ‹ bon, okay, faut se le dire, parce qu'on ne peut pas avoir uniquement des qualités. Je suis la première à l'admettre. On dit souvent de moi que je suis lunatique, car je change de comportement en un claquement de doigts parfois. Je peux très bien adorer passer ma soirée avec des amis ou des inconnus, faire la fête, m'éclater et puis soudainement, avoir besoin de me retrouver seule, me renfermer sur moi-même.
Créative ‹ C'est certainement ce qui me donne encore envie de me lever le matin. Cette créativité qui me bouffe de l'intérieur. D'aussi loin que je m'en souviennes, j'ai toujours eu besoin de m'exprimer par l'art. Au début,
c'était de simple dessins, des gribouillis d'enfants, puis j'ai connu la musique, mais on ne peut pas dire que je sois vraiment douée pour jouer d'instruments,
même si je me débrouille derrière les platines. Puis, j'ai connu le cinéma et là,
ça a été le coup de foudre.

Détails physiques

Ce qui frappe peut-être le plus chez moi, au premier abord, c'est mes cheveux. Blond platine, avec une mèche bleue, ça peut surprendre à ce qu'il paraît. Je n'ai pas fait ça pour me faire remarquer. C'est juste ce dont j'avais besoin sur le moment. Sinon, je n'ai rien de bien particulier. Je ne suis pas particulièrement grande, je n'ai pas d'horrible tâche de naissance qui me barre le visage. J'ai quelques cicatrices, mais qui n'en a pas ? J'ai aussi un tatouage derrière l'oreille, je l'ai voulu discret, parce que je n'ai pas envie qu'on me pose trop de question là-dessus  


 
Anecdotes

J'ai toujours un paquet de cigarettes sur moi ou une cigarette éléctronique, toujours de quoi fumer, ça m'est indispensable Je suis fille unique, ma mère n'a jamais pu avoir d'enfant naturellement, alors ils m'ont adopté plus jeune, j'ai eu l'occasion de voyager, mais je reviens toujours auprès de ma famille, c'est plus fort que moi je ne supporte pas la violence, surtout quand ça touche des êtres incapables de se défendre il n'est pas rare de me voir avec mon casque sur les oreilles, la musique a tendance à me calmer, à modeler mes émotions   j'ai tendance à dormir très peu, toutefois il y a des périodes où je pourrais dormir des jours sans ouvrir une paupière j'ai une phobie folle des araignées, c'est juste impossible d'être dans la même pièce qu'une de ces bestioles. C'est viscérale. Même quand elles passent à la télé, j'en ai des frissons et je détourne le regard depuis mon adolescence, j'ai une sorte de don un peu étrange : j'attire les ennuis comme un aimant très puissant, c'est plus fort que moi, même si j'reste tranquillement dans mon coin, il se passe toujours quelque chose j'adore passer des heures au cinéma, à regarder de grands classiques ou à découvrir de nouvelles oeuvres j'aime découvrir les festivals, c'est une ambiance tellement particulière je suis fan de Tolkien et enfant, je rêvais d'être un elfe ou un sorcier comme Gandalf j'ai eu l'occasion de tester plusieurs drogues différentes, c'est un moyen s'évader comme un autre, il suffit juste de savoir où s'arrêter je préfère les saisons froides au saisons chaudes j'ai une vraie fascination pour les loups, ça aurait pu être mon animal totem. Je trouve ces animaux tellement majestueux, je pourrais passer des heures à les observer sans me lasser je suis restée plusieurs jours dans le coma après m'être retrouvé une énième fois dans les emmerdes. Ne me demandez pas ce qui s'est passé, je ne m'en souviens pas vraiment et je ne sais pas si c'est juste un blocage ou ma mémoire qui s'est fait la malle j'ai toujours été fasciné par le registre fantastique, mais jusqu'à maintenant je ne pensais pas que ça puisse être réel. Je pensais que c'était juste des histoires pour te faire frissonner ou faire fonctionner ton imagination. Jamais je n'aurais pensé voir un jour un loup-garou traîner au coin de ma rue depuis que je me suis réveillée de mon coma, il m'arrive des trucs bizarres. Mes rêves me font voir des bribes d'une histoire qui ne me concerne pas. La même chose m'arrive parfois quand je touche des gens ou des choses. C'est plutôt déstabilisant


 
Avis du personnage quant au surnaturel

Il y a de ça quelques semaines, pour moi le surnaturel, c'était des conneries attrayantes pour les séries, les films. Jamais je n'aurai imaginé que ça puisse être réel. C'était dément comme idée. Sauf que je me suis réveillée, il y a de ça quelques temps après un petit séjour à l'hôpital et j'ai été brutalement jeté dans ce monde et on n'a pas eu la bonne idée de me filer un mode d'emploi ou quoique ce soit qui puisse m'aider à m'y retrouver. J'ai du apprendre à me débrouiller toute seule et autant dire que je ne suis pas encore au point. C'est tellement la galère. J'en aurai presque peur de mettre le nez dehors, de peur de tomber sur quelque chose qui en voudrait à ma vie ou qui me ferait passer pour une folle si j'osais en parler à qui que ce soit.  


Compétences du personnage

Répartis 5 niveaux entre les trois premières compétences. (cf. Système de Jeu)
Niveau magique : 0/10
Niveau de Force : 3/10
Points de Vie : 2/10 : 70

Connaissances surnaturelles : 10/100
Alignement : 3/10
Autre : Le passé et l'avenir me colle à la peau, m'arrachent à ma conscience pour m'offrir des visions de ce qui s'est passé ou de ce qui se passera


 
GROGGYSOUL
JE M'EMPRESSE DE RIRE DE TOUT, DE PEUR DE DEVOIR EN PLEURER
Âge — 24 ans, depuis quelques jours
Sexe — féminin, il me semble
Comment as-tu atterri ici ? j'ai vu de la lumière, j'me suis pointée
Plat(s) préféré(s) — LASAGNE ou SUSHI  bave2  bave2
Livre(s) préféré(s) —Je suis sur la saga d'Eragon en ce moment et j'suis sous le charme, mais sinon j'aime Rowling &
Tolkien

Musique(s) préférée(s) — j'en écoute tellement  
Des questions ? — pas tant que ça
Des remarques / Suggestions ? plus de licornes !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin & Chargée Pub ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Jeu 25 Mai - 21:45

Histoire
LOIN DU FROID DE DÉCEMBRE

Cette histoire commence au début de l'année 1992. Jusque là, rien de bien original. Une gamine qui voit le jour dans une contrée glacée. Un père, une mère : la base. Les premières années de mon existence ont été banal, mais heureuse. Du moins, c'est ce que je crois. Il paraît que les enfants sont incapables de se souvenir de quoique ce soit avant d'avoir 4 ou 5 ans. Malheureusement, c'est avant mes 5 ans que mes parents biologiques sont décédés, lors d'un accident de voiture. J'étais avec eux, mais apparemment j'ai eu de la chance. Enfin, si on peut appeler ça comme ça. Je n'ai pas perdu la vie, mais j'ai perdu mes parents, j'étais orpheline. Coup dur, n'est-ce pas ?

Je n'ai pas grand souvenir de cette période de ma vie, juste une vieille photo qu'on m'a donné il y a bien des années. Fantômes du passé. J'ai été confié à un orphelinat, je pourrais jouer les martyres en disant que c'était horrible, mais c'est loin d'être un livre de Daniel Handler. De ce que je me souviens, c'était plutôt sympa, y avait plein d'autres enfants et on s'occupait bien de nous. Je pense qu'à cette âge-là, on ne demande rien de plus. À part peut-être une vraie famille, des gens à qui s'attacher, qu'on peut aimer. J'ai dû attendre un an et demi pour que ce souhait se réalise. Deux personnes sont arrivées, ils avaient l'air bizarres, mais tellement cool. Meredith & Bjorn, ils sont revenus plusieurs fois, on a discuté et un jour, je suis repartie avec eux. Je me souviens de cette sensation bizarre dans ma poitrine. L'inconnu.

Pourtant, la vie avec eux s'est rapidement avéré être super cool. Mes parents - parce que c'est ce qu'ils sont devenus en acceptant de m'accueillir chez eux - sont ce que je peux appeler désormais des baba cool, un peu hippies sur les bords, ils le vivent plutôt bien. Végétariens & écolos. Au début, je me demandais s'ils n'étaient pas débarqués d'une autre planète. Non, je vous jure, mon père à parfois une façon de s'habiller qui pourrait vous le faire croire à vous aussi. Puis, je m'y suis habituée. Ils sont géniaux et ils ne m'ont jamais forcé à suivre les mêmes traces qu'eux. Même si j'ai tendance à suivre un régime végétariens... sauf les fois où un hamburger se glisse dans mes mains sans que je ne sache comment il est arrivé là. C'est juste un accident... J'ai eu l'occasion de grandir dans un milieu très ouvert d'esprit et où les règles n'avaient pas forcément leurs places. C'est peut-être pour ça que j'ai toujours voulu repousser les limites de celles des autres. Dès l'âge de 13/14 ans, j'ai commencé à jouer avec le feu. Après, je n'ai jamais dis que j'étais une rebelle suprême, mais j'aimais jouer sur le fil du rassoir. Insolante, jusqu'à trouver les limites que je m'amusais souvent à repousser jusqu'à l'extrême. Mes parents m'excusaient en disant à qui voulait l'entendre que je me cherchais. C'est peut-être le cas. Au fond, dès que j'ai eu l'âge de comprendre, je me suis toujours demandé ce que je serais devenue si j'avais toujours eu mes parents biologiques. C'est une question qui m'a toujours tourmenté. Ne connaissant par leurs noms, je n'ai jamais pu retourner sur leurs traces, découvrir que j'avais une autre famille ou même savoir où ils étaient allés au lycée. Une part de mon histoire a toujours été en suspens, alors que la vie devait continuer.

Quant a sonné mes quinze ans, mes parents ont décidé de changer de continent. Whae Wacky nous voilà. Je ne sais pas trop comment ils ont découvert cette ville. J'veux dire quand on parle de la Nouvelle Zélande, ce n'est pas forcément de Whae Wacky qu'on parle en premier. Pourtant, c'est bel et bien là qu'on a atterri. J'ai eu du mal à m'intégrer au début, je parlais bien l'anglais, mais mon accent finlandais était source de moquerie. Pendant plusieurs mois, j'ai refusé d'ouvrir la bouche en public. C'était con, mais c'était le seul moyen que j'avais trouvé pour qu'on ne se moque plus. Il m'a fallut encore un petit moment pour trouver un groupe d'amis dans lequel je me sentais bien. On était quatre, puis cinq. Presque tous des expatriés. J'ai appris à m'amuser de mon accent qui entre temps c'était estompé. Et les ennuis ont commencé à tomber. Un vrai aimant. Et pas forcément cherché. J'veux dire, ce n'est pas juste se faire arrêter parce qu'on a roulé trop vite ou dès altercations avec les professeurs parce qu'on a osé leur répondre. Non, j'me suis retrouvé une nouvelle fois dans un accident de voiture - à croire que je les attire - on va dire que j'ai la capacité de souvent me retrouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Et ça n'est pas forcément passé avec l'âge. Ça m'est encore arrivé y a quelques semaines. J'étais tranquillement à la banque de Christchurch, pour retirer un peu d'argent en prévision d'un voyage à la capitale quand tout a basculé. Une voix forte, deux mecs masqués et des cris. Parce que oui, j'vais à la banque trois fois par an et faut forcément que ça tombe sur le jour où deux abrutis ont décidé de la braquer. Quand je vous dis que j'attire les emmerdes, vous me croyez maintenant ? Puis y a eu un bruit strident, mon instinct de survie c'est fait la malle et j'ai voulu me barrer, j'me suis levée, j'ai couru et pan.

Je me suis réveillée plusieurs jours plus tard, à l'hôpital. Les murs blancs, aseptisés autour de moi me filaient mal au crâne. Ma mère a bondit de sa chaise et m'a serré dans ses bras. Puis tout un tas de gens en blouse sont arrivés, m'ont foutu de la lumière dans les yeux, on testé mes reflèxes et j'en passe. Résultat des courses, j'avais mal au crâne. Un mec barbu a fini par rentrer dans la pièce, pour se décider à m'expliquer ce qui m'était arrivée. Apparemment, j'ai eu de la chance. Le braqueur qui avait voulu me tirer dessus n'était pas Lucky Luke et n'avait qu'effleurer mon crâne. Assez près pour le fêler. Ce qui m'a fait perdre connaissance, à moins que ce ne soit le bruit ou la peur - peut-être même que c'est mon instinct de survie qui a décidé de rappliquer - le truc c'est que le choc a fait bouger un truc dans ma tête et j'ai eu chaud. Clairement. Fallait pas que je m'inquiète, c'était réglé. J'avais juste une petite bombe à retardement dans le crâne. Rien de bien grave.

Je suis sortie de là quatre jours après, parce que j'étais beaucoup trop insupportable et que je ne supportais plus d'être enfermé. On m'a fait promettre de faire attention et de revenir voir le barbu à plusieurs reprises pour s'assurer que ça se passerai bien. Tout se passe bien, sauf que depuis, je dors très mal, je fais des rêves bizarres, mais on m'a dit que c'était un truc du genre stresse post-traumatique, rien de bien grave. Seulement, vous trouvez ça grave, de voir des choses quand j'ai le malheur de toucher une lampe ?      
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice MDJ ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Jeu 25 Mai - 21:59

OUAIS BIENVENUE ON VA DIRE HAHA HUHU (...)
:<31:

_________________
“Let me tell you this: if you meet a loner, no matter what they tell you, it's not because they enjoy solitude. It's because they have tried to blend into the world before, and people continue to disappoint them.” S K Y L A R

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo & Chargée Pub ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Ven 26 Mai - 17:25

Bienvenue !

_________________

i want you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Ven 26 Mai - 22:50

TUPPENCE panic love2 love2 love2
Encore un blonde que j'adore ! Il va nous falloir un super mega trop cool lien du coup love3
Re bienvenue parmi nous ! Il me tarde de voir ce que tu vas faire de ce personnage!

_________________


    Only now do I see the big picture. But I swear that these scars are fine. Only you could've hurt me in this perfect way tonight. I might be blind, but you've told me the difference. Between mistakes and what you just meant for me.   ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin & Chargée Pub ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Dim 28 Mai - 21:23

Vous êtes adorables, tous *.*

_________________
the way you used to do
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin & Animatrice ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Mar 30 Mai - 8:29

Bienvenue avec ce nouveau perso qui promet des grandes aventures !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: sin ¬ echo of the past   
Mer 31 Mai - 17:04

Bienvenidad en tu nueva casa chica !!! o.O o.O o.O

_________________
La cólera lo es a vez más ciegos, más violentos y más viles de los consejeros
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» [Le Cycle de Hoth] Paquet de Force 4 : L’Attaque de la Base Echo - Assault on Echo Base

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whae Wacky ::  :: Les registres-