Peek a boo ↯↯ Skylar
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Peek a boo ↯↯ Skylar   
Lun 1 Mai - 18:55



Peek a Boo
@Skylar Wheeler ξ Béranger


« Des biscuits, des biscuits, des biscuits, des biscuits, des biscuits, Skylar toplait des biscuiiiiiiits...»
Ceci résume plutôt bien le dernier quart d'heure. Et bien quoi ? Comprenez bien que les biscuits sont un élément essentiel à la réussite une bonne soirée cinéma d'horreur. C'est donc dans le but d'optimiser la réussite de cette réunion que Skylar et moi sommes ici, dans le supermarché de Whae Wacky, à en arpenter les rayons à la recherche de LA chose indispensable que nous aurons oublié, comme on en oublie à chaque séance ciné improvisée chez elle. Pour l'occasion mes cheveux arborent le vert (?), mes yeux des lentilles jaune (?) masqués par des lunettes de soleil gigantesque. Style yeux de mouche, v'voyez ? C'est ma nouvelle trouvaille pour masquer mon regard divergent, je veux pas la pitié, je refuse qu'on me catalogue comme « l'infirme que j'ai croisé au supermarché cet aprèm' ». Alors on enfile les binocles et on cache le reste derrière une maladresse enfantine. Par ailleurs, ma tutrice me comprend bien. Mais tout le monde dit qu'elle est folle, je comprends pas pourquoi on dit qu'elle est folle, ça veut rien dire folle, et puis peut être que c'est bien folle, hein ça on le dit jamais, c'est quoi folle ? Moi aussi j'suis folle ? En tout cas elle s'était bien occupée de moi pour l'occasion. Je l'entendais sautiller de joie, chantonner même. Elle est indispensable, elle fait pour moi tout ce que je ne peux plus faire, sans rien n'exagérer non plus. Il y a ce genre de relation indispensable dans le sens le plus concret du terme, puis d'autre qui le deviennent dans un aspect plus philosophique, parce qu'on se sent bien, parce que c'est cool, parce que l'autre est devenu(e) une habitude. Un peu comme celle que j'ai réussie à faire avec Skylar. Oui je sais c'est mimi tout plein, je sais.
Me composant un visage de chien battu, les yeux brillant, je lui tire la manche et emprunte mon ton larmoyant, « Des biscuits... » J'suis chiant hein ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice MDJ ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   
Jeu 4 Mai - 19:21

Peek a boo
Béranger Ō & Skylar Wheeler | Mai 2017



Quand Skylar se balade avec toi, elle a souvent l’impression de trimballer un môme dont elle serait le babysitter ou encore un chien un peu trop bruyant. Toi, elle t’a rencontré au cinéma alors qu’elle était coincée au guichet, la place qu’elle aime le moins. Skylar aime être à la projection, s’occuper des entrées. Mais le guichet, pour elle, c’est le boulot le plus ennuyant du monde. Alors, quand tu t’étais pointé avec ta frimousse adorable et ton air un peu trop enjoué, elle t’avait d’abord trouvé particulier, puis amusant. Tu venais régulièrement et très vite Skylar avait pigé tes goûts, les films que tu avais aimé et ceux qui t’avaient déçus. Il suffisait de voir ton attitude lorsque tu sortais de la salle sombre.

Bizarrement, vous vous étiez même mis à discuter malgré l’antipathie que Skylar dégageait généralement. Elle t’avait apprécié et vous aviez fini par vous conseiller des films, échanger des titres et des noms de réalisateurs. À croire que le cinéma pouvait faire voler toutes les barrières ; L’associale Skylar était finalement devenue amie avec l’invivable Béranger.

Et à présent elle doit se le coltiner pour la préparation d’une super soirée film d’horreur.

Vous vous étiez rendus dans le supermarché d’Ahumahi, bien décidé à vous ravitailler comme il fallait avant de vous rendre chez la grand-mère de Skylar qui était absente durant la soirée. Skylar ne s’était pas étendue sur le lieu de projection, elle l’avait simplement invité à venir voir un film d’horreur, comme souvent. Et tu voulais absolument des biscuits. Ca faisait de longues minutes que tu suivais Sky partout en répétant inlassablement « Des biscuits, des biscuits des biscuits » et la brune ne savait pas encore si elle te trouvait mignon ou carrément insupportable.

Elle pose un regard irrité sur toi alors que vous remontez le rayon chips. Autour de vous, des familles se retournent, t’observant clairement supplier la jeune fille. Elle sentait le rouge lui monter aux joues, peu habituée à se donner en spectacle. Elle finit par te choper par les épaules pour te bâillonner de sa main libre, excédée. Elle te murmure à l’oreille, mi-amusée, mi-prête à te tuer. « Tu t’arrêtes tout de suite ou je te jure que je te tue. » Sans le lâcher, elle enfourne un sachet dans le panier que tu portes avant de te trainer à moitié, le bras toujours autour de ton cou, vers le rayon des gâteaux sucrés. De loin, vous ressembliez sûrement à un frère et une sœur en train de se chamailler et en soit, il fallait avouer que la situation s’en rapprochait réellement. Elle te conduit finalement au rayon de tes rêves, s’arrête à l’entrer et te pousse d’une pression dans le dos, souriant. « Allez vas-y ! »

T’es insupportable, mais il faut avouer qu’elle t’aime bien.


_________________
“Let me tell you this: if you meet a loner, no matter what they tell you, it's not because they enjoy solitude. It's because they have tried to blend into the world before, and people continue to disappoint them.” S K Y L A R

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   
Mer 10 Mai - 18:35

Je sens les regards inquisiteurs nous observer alors que je fais ma petite scène. J'suis sûr qu'ils veulent aussi des biscuits. Jusqu'à la fin, je le crierai toujours haut et fort comme maintenant :« Parce que OUI, les biscuits c'est la v- » Une main froide se plaque sur mes lèvres. Bâillonné, muselé, censuré ! Je suis outré ! On ose dompter la liberté d'expression de ma voix ! Malheur ! Malheur ! J'accuse l'enfermement du droit de dire ! J'accuse le meurtre de la souveraineté de la parole ! « Tu t’arrêtes tout de suite ou je te jure que je te tue. » Mes yeux s'écarquillent, Saint Zola, j'ai... j'ai plus les mots.

La main posée sur mon cou elle me traîne vers ce que je devine comme le rayon des gâteaux sucrés. Devant moi je repère au murmure consterné, un couple de personnes âgés, sûrement en train de nous observer. Je chuchote à l'attention de la main accrochée à mon cou « Tu pourrais pas essayer d'être plus discrète ? » Ah ! Qu'est ce que je disais, c'est moi qu'on accuse tout le temps mais bon, hein, la charité qui se fout de l'hôpital. Exactement. « Haut les mains, ceci est un hold-up. » Le panier coincé dans mon coude, je lève les mains.

« Allez vas-y ! »
Son positionnement indécis entre l'amusement et l'agacement attise mon envie de la taquiner et un sourire victorieux vient alors narguer Skylar depuis mes lèvres. Je hausse les sourcils pour accentuer l'effet. Enfin bref, il a plus important. Les biscuits. Étant donné ma cécité, on va pas se le cacher, ça va être compliqué de jouer l'expert. Mais c'est aussi sous-estimer mes talents ; allez savoir lesquels. A chaque 1,7 mètres, je place un paquet ou deux dans le paniquer que je tiens, il commence à peser d'ailleurs, mais ce n'est pas une raison pour se laisser mourir de faim. J'te vois venir, bien sûr que je vais manger tout ça. Je me tourne vers Sky' restée derrière moi, je lève le pouce, « We're good to go ! »

Direction la caisse, ça prend du temps, on s'demande à cause qui d'ailleurs, et on finit par sortir. J'ai envie de courir, dégourdir mes jambes, j'allais me lancer d'ailleurs, dans la plus effrénée des courses, mais un poteau m'arrête dans mon élan. « Oups là excusez moi, je t'avais pas vu, » je le contourne, avant de m'apercevoir avec découragement que j'avais là affaire aux copains du poteau (poteau, poto, vous l'avez ?), dur dur de se frayer un chemin. Je me tourne vers Skylar (ou plutôt vers l'endroit où je suppose qu'elle est) « C'est moi qui conduiiiiiiiiiiiiiiiiiis »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice MDJ ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   
Lun 15 Mai - 0:47

Peek a boo
Béranger Ō & Skylar Wheeler | Mai 2017



Tu l’accuses, comme le sale petit ingrat que tu es. Tu chiales, tu râles, tu cries, tu fais du bruit puis tu la pointes du doigt comme un petit collabo. « tu pourrais pas essayer d’être plus discrète ? » Elle te regarde, outrée, ses sourcils formant une ligne dubitative. T’es infernal, Béranger et si quelques instants auparavant ses sentiments à ton égard étaient mitigés, à présent elle sait : elle te déteste, elle te déteste, elle te déteste. Oui, avec autant d’empressement et de force que tu voulais des biscuits. Et tu ne peux t’empêcher d’en rajouter une couche alors qu’un couple de personnes âgées vous dépasse en vous regardant de travers. Skylar leurs sourit, clairement gênée. Elle ouvre la bouche, pour s’excuser, puis elle laisse tomber préférant se passer une main lasse sur le visage. Lorsqu’elle te regarde à nouveau, tu la nargues ouvertement d’un sourire victorieux, fier de toi, sans comprendre la gêne qui l’habite à moins que tu ne t’en fiches.

Skylar préfère être rapide et efficace, elle préfère être discrète. Elle n’aime pas attirer l’attention sur elle, c’est pour ça qu’elle s’assoit toujours au dernier rang, c’est pour ça qu’elle s’habille de couleurs sombres, c’est pour ça qu’elle n’adresse la parole aux inconnus qu’en cas de force majeure. Et, il faut dire que tu es tout son opposé : tout en toi crie la joie de vivre, l’excentricité. Alors que tu te la pètes avec tes lunettes de soleil, défiant presque quiconque de te faire une remarque, cachant ce que Skylar être ton œil défectueux, la jeune brune, elle, use de cet objet pour cacher son visage, pour se fondre dans la masse, en été. Vous étiez opposés et à ce moment là, Skylar ne sait plus très bien pourquoi elle t’apprécie, pourquoi elle continue de dire « Oui bien sûr ! » à tes invitations, pourquoi lorsqu’elle te voit un sourire illumine son visage. Elle te déteste, vraiment.

Alors que tu te lances dans le concours de la plus grande pyramide de gâteaux jamais faîte dans un panier de course, Skylar en repose certains, te suivant à la trace et profitant de ton angle mort pour contrôler ta folie de consommation compulsive. Vous n’êtes que deux, ce soir, après tout. Elle connaît ton appétit d’ogre pour t’avoir vu à l’œuvre, mais elle ne doute pas un instant que ton unique œil viable ne soit plus gros que ton ventre. Lorsque tu te retournes, visiblement satisfait, Skylar tente d’aligner rapidement ses bras avec son corps pour que tu ne remarques pas son stratagème. Maladroite comme personne, elle tape du coude dans un paquet de brownies sur-emballés et s’empresse de rattraper la boîte en t’adressant un sourire faux au possible. « We’re good to go ! » Elle acquiesce, finalement pressée de sortir sa bête de foire de cet enclos trop grand et possédant trop de distractions.

Le passage à la caisse dure des plombes, tu en fais trop, tu parles à la caissière, tu t’agites, tu fais du bruit. Skylar reste silencieux pour deux, essayant de contrebalancer ton excentricité par son calme. Sans grand succès. Alors que vous rangez vos victuailles dans un grand sac, l’étudiante ne peut que se demander dans quelle mesure vous allez réussir à vous enfourner tous ces gâteaux sucrés, salés, bonbons et autres bizarreries que tu as prises, juste pour goûter, juste parce que c’est rigolo.

À peine as-tu franchis les portes que tu recommences, manquant d’embrasser passionnément un poteau, auquel tu parles, d’ailleurs le plus naturellement du monde. Skylar t’observe, toujours silencieuse, tentant de garder son calme, tentant de se rappeler pourquoi elle se trouve ici, en ta compagnie, alors que tu es sur le point de lui faire faire une crise de nerf. Tu te retournes vers elle et t’exclames « C’est moi qui conduiiiiiiiiiiiis » et alors, Skylar remercie Dieu-en-qui-elle-ne-croit-pas de n’être pas venue en voiture. Elle s’imagine déjà terminer dans un fossé, et toi continuant à rire comme un imbécile heureux. Une fois de plus elle te chope, elle t’attrape par ce qui dépasse. Tes vêtements en prennent surement un coup, à force, mais elle s’en fiche ; Si tes vêtements morflent, ce n’est rien comparé à sa santé mentale.

« Rappelle-moi pourquoi je traîne avec toi, déjà. » Elle soupire, te lance un regard désabusé auquel elle croit, sur le moment. Avant de recommencer votre manège demain, la semaine prochaine, bientôt. Te trainant à moitié par tes vêtements, elle te fait grimper dans un caddie abandonné, espérant à moitié que cela limite tes occasions de fuite incontrôlée. Elle te pousse et vous sortez du parking ; Skylar vous entraine dans les rues d’Ahumahi sans jamais hésiter : elle connaît tous les chemins menant chez sa grand-mère par cœur. Cela fait quelques minutes qu’elle marche lorsqu’elle te frappe sur la tête de son poing fermé, faisant claquer ses phalanges contre ton crâne. « Hé tête d’œuf, file moi des gâteaux. Tu sais, ceux en forme d’animaux. » Skylar n’était pas une grosse mangeuse mais les petits biscuits moulés selon des formes étaient toujours ses préférés.

Les maisons défilent et petit à petit Skylar sait qu’ils sont bientôt arrivés. « On tourne à gauche et c’est bon. » Elle accélère un peu le pas, pressée d’être chez elle et elle manque de se casser la figure, se cognant le front contre le caddie. En jurant, elle baisse le regard et aperçoit ses lacets : défaits. Elle souffle et lâche le caddie pour rattacher ces maudites chaussures.

Et là, c’est le drame.

Skylar ne pense pas toujours, ne fait pas toujours attention et c’est d’ailleurs ce qui la rend si maladroite. Précisément, elle vient de lâcher le caddie dans lequel tu te trouves, sans percuter un principe de physique simple : lâcher un objet roulant en haut d’une côte, même peu pentue ne peut mener qu’à la catastrophe. Lorsque le caddie commence à partir en avant, Skylar essaye de le rattraper, sans succès. Ses yeux s’agrandissent alors que tu commences à dévaler la pente se soldant par un jardin particulièrement fleuri. Réalisant ce qui est en train de se passer, Skylar écarquille les yeux et se met à courir après toi en hurlant « BÉÉÉRANGEEEEEEEEER ! » À croire que c’est encore ta faute.

BB
Sky


_________________
“Let me tell you this: if you meet a loner, no matter what they tell you, it's not because they enjoy solitude. It's because they have tried to blend into the world before, and people continue to disappoint them.” S K Y L A R

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   
Mer 17 Mai - 18:34


« Rappelle-moi pourquoi je traîne avec toi, déjà. » « Qui sait, peut-être que... » argué-je en mimant une expression aguicheuse jouant des sourcils. Elle m'entraîne à nouveau par les vêtements (à croire que qu'elle craigne que mon idiotie soit contagieuse) et me conduit vers un caddie. Un sourire athée se trace furtivement alors que mes doigts agrippent le métal. Elle déconne là... nan ? Mon Dieu mais c'est...Trop. Cool. Volontiers je grimpe à l'intérieur et m’accroupis à l'intérieur de ce nouveau cockpit. Oh hell, attachez vot' ceinture les enfants, je crois qu'on va s'amuser.

Mouais.
Elle conduit bien Skylar. Mais c'est pas Dominique Toretto.
« Allez hue dada ! Du nerf soldat ! Lalalaaaaaaaa, chauuuu-ffeur si t'es champion, aaaa-ppuie sur l'cham-pi-gnon ! » C'est alors que je ressens en toute surprise un poing s'écraser sur ma tête. Je grimace. J'en rajoute. Je m'effondre dans mon caddie, en tordant de douleur. Je vais mourir je vais mourir, elle me torture, maltraitance de Gang Seng, j'le jure. « Hé tête d’œuf, file moi des gâteaux. Tu sais, ceux en forme d’animaux. » Je pouffe et pointe le doigt en direction de sa voix, j'éclate de rire en me tenant les côtes. « Haaaaahahahahahahahah, elle aime les gâteaux en forme d'animaux hahahaha c'est encore un bébééé bouuuh hahahaha » Essuyant une larme de plaisir j'ouvre un paquet, avant de relever la tête, confus. Alors là mon Béranger, va falloir aviser... Rahh mince... « Pingouin ou Koala ? »

Requinquée, je sens une légère accélération dans le dernier virage. No soucis Skylar, je m'occupe des effets sonores. Ce fut en pleine imitation de crissement de pneu qu'elle m'interrompit brutalement. J'ai entendu une chute. Laissez moi deviner, un caillou ou les lacets. « Eeeeeeeeeeeet c'est moi le maladroit. » dis-je en éclatant de rire. C'est alors que je me sens drôlement tiré vers l'arrière. Vous savez, avant une dégringolade, il y a toujours cette légère impression de ralentis qui ne dur que le temps que vous vous disiez oh sh...t. Ben voilà. Je glisse.

« YAHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOU » Le vent me souffle sur la figure, j'alterne entre éclat rire de rire et cri de surprise. Ça c'est conduire !! Trop. Trop. Cool. Comme tous les gens pseudos-suicidaires qui jouent les casses cous vous le dirons : Le plus cool, c'est la chute, pas l’atterrissage. Pour le moment je suis dans la partie la plus cool. Je me demande ce que je devrais choisir comme dernière parole. « HAN SOLO MEURT A LA FIN » Je sais. Pas hyper glorieux. Vengeance personnelle, ne me jugez pas.
Sur ce le carambolage qui suit risque de heurter les âmes sensibles. A leur odeur je devine une destruction de fleur, un jardin sûrement. J'ai le temps de me rouler en boule dans le fond de mon caddie avant de me faire catapulter dans un buisson de rose. Ah. Bravo Skylar. Bravo.
Bon voyons voir ce que je vais pouvoir faire.
Faire le mort ça me va.
Je tire la langue et ouvre grand les yeux dans un regard vide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice MDJ ❀ STAFF
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   
Lun 22 Mai - 13:12

Peek a boo
Skylanger | Mai 2017



Alors que Skylar te balade dans les rues d’Ahumahi, tu sembles peu content de l’allure qu’elle adopte. Tu secoues le caddie, chante trop fort et à cause de toi tous les regards sont tournés vers vous, une fois de plus. Plusieurs habitants sont dehors, dans leur jardin, discutant entre eux. C’est d’ailleurs pour cette raison, entre autres, que Granny refuse de déménager pour un quartier supposément plus prestigieux. Et bien sûr, ils vous observent sur votre passage ; certains rient, d’autres semblent assez surpris, voire atterrés par ton comportement. Pour se donner contenance, Skylar te frappe un coup en te demandant des gâteaux. Tu lui fais presque immédiatement regretter sa demande alors que tu te mets à rire comme un âne. Elle t’ignore délibérément, sentant une migraine monter. Elle te répond un simple « Koala », sans d’autre commentaire.

Parfois, la jeune fille se dit qu’elle ne te comprendra jamais. Lorsqu’elle te punit comme un enfant en te cloitrant dans un caddie, tu souris comme si elle venait de te faire le plus beau cadeau du monde. Lorsqu’elle t’insulte presque en te signifiant clairement qu’elle ne sait pas ce qu’elle fout avec toi, tu la regardes de façon aguicheuse, avançant une blague douteuse. Lorsqu’elle manque de te tuer, tu… Hurles de bonheur.

Elle court après ce cris de joie qui s’échappe de ta gorge et elle peste intérieurement, malgré sa peur. Tu ris, tu cris alors que Skylar te court après en anticipant pour deux ta chute. Dans un dernier cris venant du cœur dont elle ne comprend pas le principe (« HAN SOLO MEURT À LA FIN »), tu décolles presque gracieusement, roulé en boule comme un hérisson alors que le caddie se retourne violemment contre le sol. Skylar ouvre grand les yeux, quelques mètres plus loin, alors qu’elle tente de ralentir sa course. Elle te voir t’écraser violemment contre le sol dans un parterre de fleurs et malgré elle, elle espère que le propriétaire de ce jardin n’est pas dans les parages. Lorsqu’elle arrive à ta hauteur, elle découvre un Béranger tirant la langue, les yeux grands ouverts.

Sur le coup de l’émotion, Skylar se laisse tomber à côté de toi, paniquée. Elle remarque alors ton air concentré et le grotesque de ta pose. Elle souffle bruyamment puis te cogne de son poing dans le bras. « Putain, Béranger ! J’ai eu peur, t’es qu’un abruti ! » Le soulagement se dispute une place avec la colère alors qu’elle te regarde tout de même de la tête au pied. Agenouillée à ton côté, les roues du caddie continuent de rouler en fond. Lorsqu’elle s’adresse de nouveau à toi, on peut clairement sentir l’agacement dans sa voix. « Tu t’es fait mal quelque part ? »

Malgré tous les sentiments négatifs que tu peux provoquer chez elle, elle s’inquiète quand même. Malgré ton âge plus élevé que le sien, Skylar a vraiment l’impression que tu es son petit frère casse cou(illes).

BB
Sky


_________________
“Let me tell you this: if you meet a loner, no matter what they tell you, it's not because they enjoy solitude. It's because they have tried to blend into the world before, and people continue to disappoint them.” S K Y L A R

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   
Lun 5 Juin - 22:08

Définitivement, l'expression « arriver sur les roses » donne moins de poétisme que sa mise en scène littérale. Définitivement. J'ai un tas d'épines dans les starting-block, prêtes à s'enfoncer dans mon arrière train. Ça gratte. Pire. Ça pique. Malgré tout je reste concentré pour préserver l'austérité de la situation. Je suis mort. Ça me fait deux raisons pour ne pas bouger un cil, à moins de tenir à me faire cure-denter comme une olive d'apéritif mal tombée. Ne pas bouger, ne surtout surtout, surtout pas bouger. Elle me frappe. Mes yeux bondissent de leurs orbites. Tant mieux, j'en ai même plus besoin. D'abord.
« Putain, Béranger ! J’ai eu peur, t’es qu’un abruti ! »
Je tends le bras et lève le pouce. Mon corps tout entier est complètement ankylosé. Mais... WAOUW ! C'était cool ! Je me gifle relativement fortement pour réveiller mes sens (mauvaise idée, l'endorphine va finir par raccrocher), mon dieu, mon dieu.... mon dieu mon dieu mon dieu mon dieu, j'ai volé ! J'ai volé !
« Skylaaaaaaaaaaar j'ai volé ! Tu as vu tu as vu hein, dis moi que t'as vuuuuu, j'ai volé !! » Je me déracine de mon lit de rose (en voilà une autre expression qui mériterait de - ), et ébouriffe mes cheveux pleins de terre, feuilles, épines et pétales, j'espère, rouge vermeil. Ça m'irait bien le rouge, avec mes cheveux verts. Je suppose.

« Tu t’es fait mal quelque part ? »
Je lève les yeux vers elle, l'expression neutre, le regard absent.
Un sourire étire mes joues, l'air enjôleur.
_On trouve une autre descente ?

Mes doigts courent sur mes bras et mes jambes dans le but de surprendre une épine traîtresse. Je sifflote. Totalement insensible au fait que Skylar ait tenté d'attenter à ma vie. Enfin, maintenant que j'y pense. O.M.G. ! Les yeux fermés, les poings sur les hanches, j'affiche une mine boudeuse.
_Il fallait le dire si tu voulais des biscuits kangourou...
J'étais prêt à dégainer les larmes, la voix tremblotante, l'ultimatum. Si une voix aigre de m'avait pas glacée le sang. Je me fige.
« MES ROSES ! Bande de petits brigands, attentez voir que je vous attrape !! » Noooooon pas mes oreilles. Pas mes oreilles.
Vite.
Un plan, un plan, il me faut un plan.
« C'est elle ! Je le jure ! Je l'ai vu ! De mes propres oreilles ! J'ai essayé de l'en empêcher ! C'est une dangereuse criminelle, elle n'en est pas à son premier forfait madame, sachez le ! Voilà quelques semaines que je l'ai à l'ouïe afin de saisir l'occasion de la prendre la main dans le sac. Vous vous souvenez l'affaire du cactus, septembre 2003 ? le cactus en mars 2014 ? Eh oui, c'était elle ! »
Brillant.
Je fais volte-face. Je cours. Un mètre. Je m'étale par terre. Fichu karma.
Pardon pour le retard ><♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
En savoir plus


Re: Peek a boo ↯↯ Skylar   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TOP] PEEK A BOO
» i — DEVENIR PARTENAIRE (formulaire & conditions)
» SKYLAR-JEAN ISLEEN ROMANOV + holland roden
» Le courage, c'est de traverser tout nu une ville de cannibales. (skylar)
» Skylar "Skye" Colton ; Luxure et orgueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whae Wacky ::  :: Ahumahi :: Zone industrielle :: Supermarché-