Fly you fools ! ↯↯ Shawn
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Jeu 27 Avr - 19:45

Un éclat de rire mutin jaillit dans l'air suivit de près par trois autres hurlements de colère. Menaces vociférées, défi lancés, les jambes s’élancèrent. Dans la salle de TP (biologie) n°4, deuxième étage, la porte était restée ouverte. Devant elle défilèrent cinq paires de gambettes gambadant à toute vitesse de gauche à droite, accompagnées par tout le boucan que cette poursuite engageait. Le coupable ? « BERANGEEEEEER ! Je jure que si je t'attrape personne ne pourra donner un nom à ce qu'il restera de toi !! » Face à cet accueil des plus chaleureux on entendit un rire cristallin, on vit des cheveux rose éclatant secoués par le tressautement des épaules, des lèvres enjouées s'étirer en un large sourire. Il ne répondit rien, mais on avait tout deviné.
Sa course l'entraîna jusqu'à la sortie du lycée, heureuse chose qu'il y soit parvenu entier, sans (ou presque) percuter de murs ni de personne. L'école était son terrain de jeux, les moindres recoins étaient repérés dans un coin de sa tête. Maintenant l'aveugle désirait compliquer les règles. Son pas ralentit lorsqu'il sortit de son territoire, il devait maintenant se concentrer pour se rappeler quel mur, quel lampadaire se trouvait ici ou là. Il grimaça en tendant les bras vers l'avant, « Bwaaah je suis un zombie !» déclara t-il avant de rire de sa bêtise. Mais les pas se rapprochaient, zombie ou pas le jeune Béranger courut de plus belle, tout droit vers l'avant. Ce qui devait arriver arriva, il percuta. Il se frotta le front avec une grimace exagérée tandis que sa main droite baladeuse explorait la nature de l'objet qu'il avait percuté. En l'occurrence un humanoïde. « Mes plus plates excuses camarade » dit-il en une révérence maladroite, « Accepteriez vous de me servir en tant que fidèle bouclier ? L'affaire de deux minutes. » Béranger était naturellement de ceux qui n'entendent que ce qu'ils veulent entendre. Aussitôt, il contourna ledit bouclier, posa ses mains sur ses épaules et le tint bien devant lui. « Arrière arrière ! Je suis un serviteur du Feu Secret, qui détient la flamme d'Anor. Vous ne pouvez passer. Le feu sombre ne vous servira de rien, flamme d'Udûn. Retournez à l'Ombre ! Et je déclare que vous... ne passerez pas ! » Non peu fier de sa référence il gardait son air de chevalier évadé du moyen-âge et agitait son bouclier afin d'intimider ses opposants.
@Shawn Magnusum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Lun 1 Mai - 14:27

Tic Tac Tic Tac Tic Tac. Tu te redresses fixes cette horloge qui fait retentir partout dans la pièce en concert avec ces consœurs l'implacable défilement des secondes. Trois-cents fois ce son c'est fait entendre depuis la sonnerie du réveil. Tu n'as plus le temps de lézarder ici, dans la douillette chaleur de ton lit. Tu te lèves fatigué, il faut dire qu'entre tes journées à la fac,
ton taf de nuit au cimetière et ton "autre taf de nuit", tu te reposes pas des masses. Tu te traînes vers ta salle de bain avant de t'installer nonchalamment sous le puissant jet d'eau chaude, où comme à ton habitude tu passeras une vingtaine de minute. Non pas que tu prévoit toujours la durée exacte, mais au bout de vingt minutes l'eau devient froide, petite sécurité que tu as mis en place. Après t'être sobrement habillé : pantalons et T-shirt noirs, tu attrapes ta longues veste de cuir noir type Matrix, et pars pour l'université.

Sur le chemin, tu prends de longues respirations pour calmer ta rage et ta faim, c'est aussi pour ça que tu ne prends jamais les transports en commun mais toujours les individuels, moins de confrontation avec autrui. T arrives enfin devant l'université quand un ou une asiatique (tu sais pas vraiment) te bouscule avec violence. Tu commences à sentir la colère montée en toi quand tu vois que quand la personne te parle elle ne regarde pas ton visage mais à côté comme si elle ne voyait pas que tu étais devant elle. D'un coup sans avoir écouté ce que la personne a dit elle se cache derrière toi.
Puis apostrophe un groupe de lycéens, en citant du Gandalf.

Mais déjà tu ignores une nouvelle fois ce qu'il dis et fixe ces jeunes gens dont émanent une pure colère que tu sens diriger vers cet individu planqué dans ton dos. Cette fureur en eux ouvre en toi un gouffre sans fond. Et si tu les délestais de cette émotions si lourde à porter. Non on est en plein jour et c'est juste une bande de sales gosses. Tu fais de gros efforts pour ne pas leur porter préjudice quand l'un d'eux (surement le mâle alpha du groupe) te toise d'un air mauvais et te dis : "Toi là tu as exactement cinq secondes pour bouger ou je te pètes un genoux avec la tête du p'tit con qui se cache dérrière toi !". Tu le regardes et lui demandes sarcastiquement : "Oula doucement mon gars trop de syllabe dans ta phrase ça a du griller plusieurs de tes neurones tout ça non ?". Ce même garnement ordonne à deux des mecs avec lui : "Choppez-le on verra si il continue à faire le mâlin !".

Parfait sans s'en rendre compte il venait de te fournir une arme très utile.
Tu fixe les deux hommes et d'un regards or imperceptible par le commun des mortels, et fait naître en eux une subite et violente ire tout droit destiné à leur chef. L'un d'eux se tourne vers le soi-disant Alpha du groupe et lui dit d'un air mauvais : "Pourquoi c'est toujours toi qui donnes les ordres c****** ?", avant de lui sauter dessus pour le ruer de coups. Ce spectacle te fait sourire qu'il est bon de manipuler les esprits faibles.
Tu serais tenter de te nourrir de ça mais non, c'est bien trop voyant.
Et puis ce sont juste des sales gosses ils ont déjà eu ce qu'ils méritaient.

Tu te retournes vers le jeune ou la jeune personnes au problèmes de vue dans ton dos et lui souffles : "Ils se battent profites-en pour te tirer.".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Lun 1 Mai - 18:38

De toute évidence Béranger avait percuté la bonne personne au bon moment. Du ton et la manière dont il donnait la réplique à ses poursuivants, il avait l'air d'en avoir vu d'autres, ou du moins de savoir comment gérer cette situation pour le moins critique. Le Lion des Neiges s'autorisa un soupir de soulagement et observa la situation glissant des grimaces provocatrices par ci, par là. Rien ne démontrant la pointe d'angoisse qui avait gangrenée son cœur. Il avait remarquablement entraîné quelqu'un (supposément un jeune homme ?) dans ses ennuis. Cette pensée invoqua le pessimiste en lui, celui qui disait que ça allait mal finir, le blasé, le caché, le Béranger malmené.
De la manière la plus inattendue qui soit, leurs assaillants entreprirent de se battre entre eux. Il garda le sourire, celui-caché-en-lui murmurant que ce spectacle était d'un pitoyable affligeant. Selon lui l'organisation était le point fondamental d'une bande ou quelconque autres formes coordination, donc si la question de la direction n'était pas encore réglée...faille, fissure, faiblesse, fatalité. Il garda le sourire et éclata de rire, haussant les épaules et frappant des mains.
Inattendu était pourtant bien le mot, malgré sa logique impitoyable, il avait néanmoins la bonne intuition que ça tombait du ciel. On la connaît cette intuition, quand on sait que ça cloche, mais que ça ne reste jamais qu'un léger froncement de sourcil et un souffle dans la nuque. Une expression partagée d'amusement et de malice éclaira son visage tandis que ses mains -rappelons le posées sur les épaules de l'inconnu- jouèrent des doigts... le temps d'un battement de cil avant de céder face à la coutumière façade naïve.

Ledit inconnu lui souffla alors de courir, que c'était le moment. Béranger retira ses mains, réajustant sa blouse dans une lenteur exagérée faisant mine de réfléchir. C'était qu'il s'amusait bien, une telle rencontre ne pouvait qu'être un signe. Il ne pouvait décidément pas rentrer comme ça, chez lui ! Non, pas pour retomber dans ses idées noires et retrouver le goût de l'amertume. C'était une bonne journée et ça le resterait. Il s'arma d'un sourire, « Merci bien, je vous dois une vie ! Je t'offre un verre ? Un café ? Thé ? Ou quoi que tu boives d'autre... ? Va pour, allons-y.» Décidé comme jamais, il emprunta la direction opposée à celle de ses assaillants, parcourant quelques mètres avant de s'arrêter, de se retourner vers lui (ou du moins vers ce qu'il supposait être lui et de tendre la main devant ce qu'il supposait être son buste. « Béranger, dix-huit ans, étudiant, mangeur de pomme, célibataire et toi ? »
@Shawn Magnusum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Lun 1 Mai - 19:24

Au contraire de partir comme tu lui conseille le jeune homme, enfin ce que tu suppose être un homme t’apostrophe à nouveau : "Merci bien, je vous dois une vie ! Je t'offre un verre ? Un café ? Thé ? Ou quoi que tu boives d'autre... ? Va pour allons-y.". Puis avant ta réponse il avance et se retourne soudain : "Béranger, dix-huit ans, étudiant, mangeur de pomme,
célibataire et toi ?"
.

Bon au moins tu es sûr que c'est un homme maintenant, mais bon Dieu, il beaucoup trop enjoué pour toi. Et c'est quoi cette manière de se présenter ? Qu'est-ce que ça peut me faire qu'il soit un mangeur de pomme ? Ou qu'il soit célibataire ? C'est rageant les gens comme ça n'est-ce pas. Cependant, tu considères malgré tout sa proposition quand une délicieuse effluves de la lutte amère effleure tes sens. Un verre pourquoi pas après tout ? Enfin vu l'heure tu opteras plus pour un thé. Pas tant que tu souhaite te réfugier dans la compagnie d'un autre individu, mais il va falloir que tu t'éloigne assez rapidement de cette zone de conflit, car manipuler la colère d'autrui se base sur la tienne ce qui signifie que cela consume une partie de ta colère. Ouvrant grand ton appétit, et ces idiots là continuent de se taper dessus.

Tu regardes ce que tu sais maintenant être un jeune asiatique et lui réponds d'une voix neutre et sans aucune émotion : "Va pour un thé à condition que tu te calmes un peu.". Il acquiesce de la tête et reprend sa marche, tu le suis sans mot dire, profitant de votre marche pour souffler et uniquement te concentrer sur tes pensées éloignant de ton mieux ton démon intérieur.

*****

Arrivez dans un café après une petite marche qui t'a fait beaucoup de bien, vous vous asseyez tranquillement, pour être précis, tu l'aide à lui-même s’asseoir avant de t’asseoir toi-même. Tu le regardes et avant l'arrivée d'un serveur tu lui demandes : "Tu prends quoi ? Moi je pars sur un thé blanc aromatisé à la vanille.".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Mer 10 Mai - 18:33

Il n'avait pas répondu. Ça l'embêtait bien le petit Béranger, ça l'embêtait. Mais il ne se démonta pas, et ne se laissa pas décontenancer par ce qu'il considérait comme « imprévu ». Après tout, il était bien le joyeux Gang Seng sur lequel vent et marées (surtout les vents) peuvent s'acharner sans aboutissant aucun.
Son visage s'illumina lorsque le « sauveur du jour » accepta son aimable proposition, heureux de poser un lapin à la solitude pour quelques heures encore. Et... sensiblement, quelque chose dans l'air laissait sentir que le mystérieux jeune homme ne désirait que trop s'éloigner d'ici. L'intuition Bérangère. Oui.

« Hmm ? »
Calme ? Connais pas.

La frimousse à la tignasse rose avait pris la tête, dansant au rythme d'une musique résonnant quelque part où son encéphale en trouvait la place. Son corps de brindille se trémoussait ainsi sur le trottoir, la tête dodelinant de part et d'autre. Il lui arrivait parfois de ponctuer la non-discussion de « Oh yeah », « Come on bab' » voire « It's ooover, isn't iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit ? » Ce fut justement, les bras roulant en vague devant lui qu'il embrassa chaleureusement un réverbère. Dur retrouvailles.

Aux puissantes effluves de café qui s'en échappaient, Béranger devina qu'ils étaient accosté à destination. C'était en alternant entre pas de danse et claquement de doigt qu'il entra toujours accompagné du jeune homme. D'un « bonjour », joyeux et surtout hurlé, il salua ses connaissances, et même ses non-connaissance tant qu'à faire. Ses connaissances lui répondirent, quant-aux non-connaissances, elles daignèrent un regard outré que bien sûr Béranger ne put pas voir. Se frayant un chemin entre les tables et les chaises, le sauveur-sans-nom l'assista dans le but de l'asseoir sans casser plus de chose encore.
« Tu prends quoi ? Moi je pars sur un thé blanc aromatisé à la vanille. »
Ses yeux s'évadèrent vers la gauche, ses doigts s'agitèrent sur la table, il se mordilla la lèvre inférieur...« Un milkshake poire-rhum-kiwi-mangue. »

Il s'accouda et mima grossièrement l'homme calme et posé alors que le sauveur-qui-boit-du-thé-vanille passait commande, avant que peu à peu, le naturel en lui refit surface. Cela commençait avec un ongle qui tapotait lentement sur la table, puis la tête qui partait d'avant en arrière, des joues qui se gonflaient en singerie, et un étouffement de rire puéril.
Enfin, alors que les boissons arrivaient, l'asiatique se lança.
« D'où tu viens ? T'es qui ? T'es quoi ? T'as des passions ? Tu manges les enfants ? Tu as quel âge ?Tu as un âge ? Et les cactus ? » Il bailla, « Dis moi tout, absolument tout ! »
Le Béranger que tout le monde connassait avait toujours un truc à dire, toujours cette dernière question à poser. M'enfin, parmi toutes celles-ci, il ne trouvait toujours pas le moyen de poser cette question le turlupinant encore ; comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Ven 12 Mai - 20:08

Le jeune aveugle t'abreuve d'une pluie de question après avoir commandé une boisson qui t'es totalement inconnu, un milk-shake poire rhum kiwi mangue. Mais c'est quoi ce breuvage ? Enfin bref, tu te re-concentre rapidement sur ce que te dit l'énergumène à cheveux rose qui est assis devant toi. Tu n'as pas vraiment saisis tout ce qu'il t'a dit, vu que tu t'es réellement intéressé à ses dire qu'assez tard dans sa tirade : "... Et les cactus ? Dis moi tout, absolument tout !". Il va falloir qu'il pense à se calmer celui-là enfin bref. Même si tu pense que la question sue les cactus est une absurdité,
une sorte de blague dont l’écho cherche preneur dans ton silence, tu te décides quand même à répondre à l'avalanche de questions dont tu te doutes de la teneur. "Hey doucement mon grand, Faut pas être aussi vif de si bon matin sinon on s'épuise trop. 'Fin bref. Je suis Shawn, un étudiant de vingt ans en langues appliquées modernes et anciennes."

Ton ton est calme est posé tu le regardes et lui souris avant de remarquer que ses yeux sont perdu ailleurs,
tu avais oublié qu'il ne te vois pas. Inutile donc de lui sourire. Puis pour essayer de partager sa jovialité, tu reprends "Et je suis désolé mais je ne crois pas avoir de réponse à te fournir pour tes cactus.". Puis savourant rapidement ta tasse de thé, tu le regardes et reprends "Et toi, tu es qui ?". Juste retour de sa question, et ce qui te fait rire, c'est que toi à la différence de lui, tu es beaucoup plus calme, beaucoup plus concis dans tes phrases.

Cependant, votre conversation se perturbe rapidement pour toi quand une rage froide entre dans le bar. Tu sors ton téléphone et regarde dans le reflet la porte. Et là tu y vois un des jeunes de tout à l'heure le visage tuméfié.
Tu n'as pas le temps de prévenir ton compère au regard si particulier que le jeune homme hurle en posant les yeux sur la tignasse rose: "BERENGER !
SI JE T’ATTRAPE JE TE TUE !"
. Bérenger donc semble se figer à la voix du jeune homme qui avance maintenant d'un pas décidé vers la table.
Le jeune homme dont la rage emplit la pièce dérange l'assemblée pour attraper ton partenaire de thé par le col. Tu te racles la gorge en le voyant armé son poing et lui dis : "Hey toi, tu pourrais baisser d'un ton et quitter le café stp ?", ton ton est on ne peut plus calme et tu ponctues ta phrase d'une dernière gorgée de thé avant de te lever. Le jeune perturbateur te toise d'un air mauvais avant de faire preuve de la présence de quelques neurones dans son occipital : "Toi le comique tu reste assis si tu veux pas te prendre ta branlée !". Tu te place devant lui ta tasse toujours dans les mains tu bois une gorgée, la dernière de la tasse avant de reprendre : "Que de vaine parole malotru, vas t'en.". L'autre mec, pas de ton avis tente de te décocher un coup de poing que tu esquives sans peine avant de lui administrer un coup à l'arrière de la tête avec cette tasse que tu condamne dans le combat.

Tu sors alors ton porte-feuille en tires plusieurs billets avant de les poser sur le comptoir et d'inviter le jeune handicapé visuel à t'accompagner hors du bar.

Malotru -20pv
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Maire ❀ PNJ
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur http://whaewacky.forumactif.org
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Ven 12 Mai - 20:08

Le membre 'Shawn Magnusum' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combats' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Mar 16 Mai - 19:08

Béranger donnait l'impression de n'avoir jamais assez de temps. Il était peu aisé de s'accorder un soupir de fatigue, ne parlons pas de quelques secondes de silence. Il aimait ça. Cela lui donnait la brève impression d'être vivant, tout comme coller un sourire sur ses lèvres finissait indubitablement par le rendre heureux.
« Hey doucement mon grand, Faut pas être aussi vif de si bon matin sinon on s'épuise trop. 'Fin bref. Je suis Shawn, un étudiant de vingt ans en langues appliquées modernes et anciennes. » Le jeune garçon hocha lentement la tête, en penchant la tête. Les langues donc...intéressant. De son côté, Béranger avait lui même un petit panel de langue maîtrisées, (n'oublions pas son côté acharné du travail et son âge réel qui est de 25 ans). Après avoir détourné le regard gauche d'où résonnait un étrange bruit, il revint à Shawn. « Je suis Béranger, lycéen de Rongo. Je fais un peu de musique et de physique. J'aime les clémentines. » Sans qu'il ne s'en rende compte, son ton avait emprunté un ton plus mécanique, moins détonant.
Il entendit le sourire de Shawn, puis remarqua sa disparition quelques secondes plus tard. Ce geste tira un sourire dans le coin des lèvres de Béranger, mi-amer mi-heureux. « Tu as dû remarquer que je ne te vois pas, mais tu peux sourire quand même je l'entends bien ça. » Quand on sourit, la voix change, le son de l'étirement des joues, la séparation des lèvres, on le reconnaît tout ça, lorsqu'on est l'homme qui prétend être le plus allègre du monde. Après cela, le lycéen plaça un doigt devant ses lèvres en signe de confidence. Ce Shawn était une de ces rares personnes devant lesquelles Béranger avait admis son handicap. Pas que ce soit difficile de le remarquer, mais plutôt compliqué d'aborder le sujet avec le concerné. Les conditions de son accident ayant été aussi difficiles que mystérieuses, il n'est plus étonnant de voir Béranger éluder voire nier son cas de cécité. Il clôt le sujet d'un éclat de rire.

BERANGER ! SI JE T’ATTRAPE JE TE TUE ! Il haussa les sourcils, l'air sceptique. C'est qui ça encore ? Il entendit des pas lourds traverser le café, se rapprochant d'eux. C'est fou comme les solutions des secours peuvent s'envoler une fois qu'on rajoute la mention aveugle dans l'équation. Puis, avouons le, signaler Béranger seulement coupait court à tout plan sensé. Ce dernier sentit ses pieds décoller du sol alors que l'arrivant le soulevait par le col. Alors embarqua sa boisson avec lui avant qu'il ne soit trop tard. « Écoute, ça ne me dérange pas qu'tu veuilles me tuer, mais enfin, y'a des heures et des endroits ! Reviens plus tard avec les autres, on pourra se faire une petite fête, tranquille. On se fait ça un de ces quatre, chips et jus d'orange ? » Béranger tentait désespérément d'user de sa contagion émotionnelle afin de d'apaiser l'humeur de son assaillants, malheureusement sa propre humeur n'étant pas si joyeuse il n'en résultait pas grand chose.
Fort heureusement, tout ça, c'était sans compter le copain Shawn. Après un bref échange de mot doux, ce dernier mit KO le "malotru" avant de poser des billets sur la table (Béranger fut soulagé de voir qu'au moins un des deux avait son portefeuille) avant de lui proposer de partir. Il n'avait pas tord, c'était une bonne idée.
_Je vous rapporterai le verre ! dit-il en embarquant sa boisson tandis qu'ils se dirigeaient vers la sortie. Une fois à l'air libre, il prit une mine inconsciemment moins naïve. Une altercation avait eu lieu, et étant aveugle il n'avait pu voir les tenants et aboutissants de cette dernière. Il posa une main sur son bras,
_ Ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Ven 19 Mai - 19:47

"Ça va ?"

La question est simpliste et prévisible mais pourtant l'entendre te statufie. Depuis combien de temps tu ne te l'es pas posé cette question ? Est-ce que tu vas bien ? Drôle de question, tu te le demandes encore depuis "l'accident" de ta mère, depuis que tes chaînes se sont nouées à son coup avant que tes phalanges ne viennent déformer son visage et son crâne. Quand tu y réfléchis, tu te rends compte que cet acte d'une extrême violence est bien le premier acte censé de ta vie, à la voie accomplissement de ton Œdipe, et protecteur envers cette sœur. Ton premier acte d'indépendance. Cependant, il est vrai que depuis sa mort tu as du apprendre ou ré-apprendre à mentir. Quand la police est venue se renseigner de la disparition de ta mère tu leur à sorti l'excuse d'un tour du monde, pas la plus crédible mais c'est passé visiblement.

Le regard insistant de l'aveugle te ramènes vite à la réalité et tu lui bafouilles rapidement une réponse : "Oui, oui ne t'en fais pas moi je vais bien. Par contre l'autre je le garantirais pas.". Puis après un petit silence durant lequel ton acolyte sirote sa boisson au multiple ingrédients, tu regardes l'heure avant de reprendre : "Faut que je retourne à la fac tu m'accompagne ?". La compagnie de Bérenger te plaît assez au final,
tu ne le trouves pas trop envahissant même si votre première rencontre a été mouvementée. Et il faut aussi dire que ce jeune asiatique t'intrigues fortement aussi, car depuis votre bruyante et rocambolesque rencontre tu n'as ressentis de lui émané aucune effluve ou autres soupçon de colère.
C'est comme si il ne la ressentais pas ou qu'il parvenait à parfaitement la contrôler. Et si tel est le cas il faudrait qu'il t'apprennes.

En l'absence de réponse de sa part, tu commences à avancer vers la fac car sinon tu vas finir par louper ton cours de russe ou de grec tu n'es pas vraiment sûr. c'est en repassant devant le lycée du jeune homme quand ton pied vient se poser avec délicatesse sur une dent, ayant visiblement quitté sa place, et en voyant le visage tuméfié de certaines personnes qu'une importante question te viens, et tu dis en te retournant : "Mais en fait, à la bande de tout à l'heure tu leur a fait quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Habitant de Whae Wacky
En savoir plus

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Fly you fools ! ↯↯ Shawn   
Dim 21 Mai - 18:36

Silence. Le silence soufflait sur son visage, son haleine froide glaçait le sang de l'aveugle. Il se sentit perdu dans l'immensité d'un monde qu'il ne pouvait plus voir. Comme si dans le silence se faisait entendre une résonance terrifiante, qui résonne tout de toi. Le vertige nauséeux qui retourne l'estomac. Ce souffle silencieux servait son plus sombre ennemi. Car Yoite Béranger exècre le silence.
Alors que Shawn méditait sur sa réponse, la créature se perdait dans son monde intérieur. Un monde qui s'assombrissait dans des tons achromes, fade et mort. Serrant la mâchoire il sirota dans sa boisson poire-mangue-kiwi-rhum. La guerre contre ce vrai moi caché au plus profond de sa conscience, ce moi pessimiste et dépressif, lui dévorait plus l'énergie que n'importe quel sourire, n'importe quel rire, n'importe quelle folie. Mais Béranger s'accrochait, se découvrant une force mentale plus résistante qu'il ne l'aurait parié. Et dans sa lutte contre lui-même, il persévérerait encore, trop angoissé à l'idée de finir comme son père.

« Oui, oui ne t'en fais pas moi je vais bien. Par contre l'autre je le garantirais pas. »
Ses lèvres s'élargirent et un éclat de rire cristallin s'envola dans les airs. « Merci, je te dois deux vies désormais ! » Intéressant jeune homme ce Shawn. Peu bavard, mais faudrait pas encourager cet exubérant Béranger. Quelque part, c'est comme si un poids s'était évaporé de son cœur en avouant sa cécité. Toujours à nier cette dernière, Béranger ne l'avait jamais intérieurement acceptée. Alors à chaque instant qu'il rencontrait une personne, planait dans l'air comme le malaise d'un non-dit. Shawn n'avait rien dit, comme si cela lui était égal, il avait dit ce que Béranger avait besoin d'entendre : rien. « Faut que je retourne à la fac tu m'accompagnes ? » Il se pencha vers le sol pour déposer son verre, et se redressa en fourrant ses mains dans ses poches. Haussant les épaules et tout sourire il lança : « J'te suis ! »

En parlant de fac... C'était vrai que Béranger était supposé être en cours en ce moment. Un soupir d'ennui et une mine boudeuse. Trop dur la vie de premier de la classe. Il entendit un crissement anormal venu droit de la chaussure de Shawn. Ce fut le moment que choisis ce dernier pour poser une question essentielle : « Mais en fait, à la bande de tout à l'heure, tu leur a fait quoi ? » Toujours les mains enfoncée dans le fond de ses poches, Béranger releva la tête, le visage neutre. Puis il étouffa un rire, dans un sourire carnassier.
« On faisait une dissection de grenouille, mon scalpel a inopportunément glissé. »
Puisqu'ils en était là, Béranger continua tout droit devant lui, « Bon j'te laisse là, ravi d'avoir fait ta connaissance Shawn, si tu t'ennuies, tu sais où m'trouver ! » lança t-il.



Ayo ♥ vu qu'on arrive au bout, je pense qu'on peut clore ici, c'était un rp bien amusant merci beaucoup please3
All hail Peppers fire
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» SHAWN Alice [Validée]
» MAIN EVENT - Shawn Michaels vs Chris Jericho
» Match 2 : Randy Orton Vs Shawn Micheals
» Shawn Michaels Vs Randy Orton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whae Wacky ::  :: Rongo :: High School-